» » DOMINIQUE MULHEM
Portrait photographique de l'artiste multimedia Dominique Mulhem
Zoom

Dominique Mulhem est un artiste hyperréaliste, virtuose de l'aérographe et créateur insatiable de fantastiques holopeintures...

Genre artistique :
Peinture | Holographie
Style de l'artiste :
Hyperréalisme | Pop Art
Technique utilisée :
Aérographe | Holographie
Influence artistique :
Tous les Grands Maîtres
Sensations esthétiques :
Energie | Harmonie

PAIEMENTS SÉCURISÉS

Nos offres et conditions de paiement

LIVRAISON GRATUITE

Nos conditions de livraison

Biographie
Expositions
Vidéo Atelier

 

BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

1971 Dominique Mulhem découvre les hyperréalistes et l’art conceptuel. Premières recherches vers une peinture réaliste en trois dimensions.  1974 Il vit à Düsseldorf dans une famille d’artistes où il apprend la sculpture. Après ses travaux à la bombe à peinture, il commence à peindre à l’aérographe.  1975 Entrée à l’école des Beaux-Arts de Paris où il devient l’assistant du professeur d’architecture. Il commence à s’intéresser aux nouvelles technologies et pressent alors que la création pour chaque artiste est une tentative d'inventer le futur.  1976 Il rencontre Claude Fayette à la galerie Art Concorde qui devient son marchand et mécène du Faubourg Saint-Honoré.  1979 Aboutissement de la peinture en trois dimensions à visualisation directe.  1980 Première holopeinture “l’Esquisse”, charnière entre l’art traditionnel et un art technologique : c’est la première oeuvre multimédia. Anne-Marie Christakis, directrice du Musée de l’Holographie, invente le mot holopeinture pour présenter son travail qu'il expose pour l’inauguration du Musée.  1981 Il écrit le premier livre français sur la technique de la peinture à l’aérographe pour les éditions Bornemann.  1983 Il expose à Pékin avec le Musée de l’Holographie.   1985 Hubert Ballay, directeur du Palais Nice Acropolis, l’invite à accrocher une cinquantaine d'œuvres pour l’inauguration du palais.  1988 Il rejoint le groupe d’artistes Figuration Critique avec qui il exposera durant plusieurs années. Claude Fayette écrit sa première monographie dans un livre intitulé "Mulhem Holopeintures”.  1989  Il crée avec Jonathan Eden une holosculpture pour l’INA, le trophée “Imagina 89” à Monaco et participe, par une exposition, à ce grand rassemblement annuel des pionniers de l’art digital et l’image de synthèse. Voyages réguliers en Colombie, plus particulièrement dans la ville de Santiago de Cali où il prend un atelier et étudie la culture précolombienne.  1990 Dominique Mulhem expose pour l’inauguration du Musée de l’Holographie à Washington où il participe à des colloques sur l’art holographique.  1991 Commence la série des Portraits d’Artistes et du Musée Imaginaire où des femmes de dos regardent une peinture. "Depuis, lorsque l'on voit une femme devant une peinture dans un musée ou dans une galerie, on pense à un Mulhem". Il expose ensuite à Moscou et Saint-Petersbourg avec le groupe Figuration Critique.  1992 Il expose dans la galerie emblématique de Liliane François. Jacques Lambert de la galerie Eterso le prend dans son écurie : il commence alors à exposer dans les foires internationales de l’art. Rencontre avec le célèbre critique d'art Pierre Restany. 1993 Il épouse Doria Lia Camacho à Santiago de Cali en Colombie. Il reçoit le Prix spécial du public à Art Jonction au Palais des Festivals de Cannes. La galerie Eterso édite un catalogue sur les séries des Portraits d’Artistes et du Musée Imaginaire ; Pierre Restany en écrit la préface.  1997 L'artiste écrit un deuxième ouvrage sur la technique de la peinture à l’aérographe.  1998 Il crée une oeuvre virtuelle et éphémère sur internet qui génèrera des milliers de connexions chaque mois.  2004 Il écrit un troisième livre sur la technique de l’aérographe consacré au Body-Art, tatouage et maquillage. Il utilisera pour les illustrations de son livre un mannequin virtuel.  2009 Il aborde une nouveauté dans ses peintures : les Scarifications peintes. La ville d’Asnières-sur-Seine lui ouvre les portes du Château d’Asnières pendant deux mois pour une rétrospective de son œuvre.  2010 Il invente le concept des sculptures numériques à télécharger. Retour à Pékin pour une série d’expositions. Depuis 2012, Il expose conjointement avec sa fille Sophia, notamment à la Foire Internationale d’Art Contemporain de Séoul.  Lire la biographie complète de l'artiste

 

 

 

DEMARCHE ARTISTIQUE DU PEINTRE

Dominique Mulhem est devenu l'un des pionniers de l'art holographique et le premier artiste multimédia. Il a placé sa première holopeinture comme un jalon à la charnière de la tradition constituée par l'huile sur toile et la technologie de pointe qu'est l'holographie. En 1980, le terme "Multimédia" a été utilisé, pour la première fois au monde, par le Musée de l'Holographie pour définir son travail. Mais celui qui a évoqué le plus exactement son travail est le célèbre critique d'art Pierre Restany, en traitant du "Regard du Dedans" : "La vérité de son art réside dans le dualisme de sa vision : voyant et voyeur. Voilà son laboratoire mental, l'usine de ses songes, l'atelier où se condense en images dualistes, l'intensité intérieure du regard. Je m'attendais à ne voir que des holopeintures, c'est de la peinture à la puissance 2 qui m'a été montrée. S'il nous prend au piège. c'est pour nous aider à mieux voir au dedans et du dedans."

 

Parmi toutes les définitions qui ont été données pour expliquer un hologramme, celle de Dominique Mulhem est la plus pertinente, il dit : « Lorsqu’on se regarde dans un miroir, on y voit notre reflet en relief et derrière ce qui nous entoure dans l’espace, pourtant le miroir est plat. L’hologramme est un miroir qui aurait une mémoire, c’est comme si le miroir captait l’image qu’il reflète ». Cette définition nous fait entrer dans le monde de Mulhem, bien au-delà du miroir, dans son univers où la pensée est tridimensionnelle.

 

Les holopeintures de Dominique Mulhem utilisent les techniques de l’holographie interférentielle et de l'holographie lenticulaire. Sur tous les hologrammes, la partie de l’image qui sort du support est appelée « image réelle » et la partie de l’image qui est derrière le support est appelée « image virtuelle ». Toutes les étapes, de la conception à la réalisation finale, sont entièrement gérées par l'artiste lui-même. Malgré toute la technicité nécessaire à la réalisation de ce travail qui donne une sensation de relief réel, ses œuvres ont avant tout un relief émotionnel. L'holopeinture est la suite logique des recherches esthétiques de Dominique Mulhem : il a introduit le relief dans sa peinture grâce à l'holographie, véritable sculpture de lumière. Ce n'est ni de la peinture, ni de la sculpture, ni de la photo, ni de l'art numérique, ni de l’holographie, mais peut-être tout à la fois, c'est de l'Holopeinture. Lire la technique de l'hologramme

 

SITE DE DOMINIQUE MULHEM

Retour en haut
Biographie
Expositions
Vidéo Atelier

 

GALERIES D'ART   

YeaSung Gallery - Séoul

Galerie Planète Rouge - Paris

Urban Gallery - Paris

Art Club Gallery - Paris

Galerie Atelier Saint Honoré - Paris

Galerie Yvert - Lyon

Galerie Jal - Ile-de-Ré

Galerie Michael Sebban - Saint-Ouen

Galerie Daniel Besseiche - Courchevel

Galerie Métamorphozes - Valaire

Galerie Marie Ricco - Calvi

Besharat Gallery - Barbizon

Besharat Gallery - Atlanta

Galerie Palmyre - Paris

Galerie Blumann - Paris

Galerie Alain Daudet - Toulouse

Galerie Le Feuvre - Paris

Galerie Alexandre Leadouze - Paris

Galerie Eterso - Paris

Galerie Lulu - Lyon - Paris

Cytrus Gallery - Bogotà - Colombie

 

 

EVENEMENTS ARTISTIQUES

Hong-Kong Art Fair -  Solo Show - Hong-Kong 2017

Korean International Art Fair - Solo Show - Séoul 2017

New-York Miroir - Solo Show - Paris  2017

Luxembourg Art Fair - Luxembourg 2016

Bruxelles Art Fair - Bruxelles 2016

D by Art Gallery - Dominique et Sophia Mulhem - Paris 2016

Korean International Art Fair - Solo Show - Séoul 2016

Nocturne des Puces - Saint-Ouen 2016

Busan Art Fair -  Busan 2016

Château de Courcelles - Rétrospective Mulhem - Montigny-lès-Metz 2015

Korean International Art Fair - Solo Show - Séoul 2015

Freak or not Freaky - Carmel de Tarbes - Tarbes 2015

Halle Flachat - Dominique et Sophia - Asnières sur Seine 2015

Festival International de l'Aérographie - Guénange 2014

Korean International Art Fair - Solo Show - Séoul 2014

Affordable Art Fair - Stockholm 2013

Dominique et Sophia Mulhem - Exposition - Asnières sur Seine 2013

Affordable Art Fair - Hamburg 2013

A Matter of Time - Deutch Museum - Belmont sur Lausane 2013

Seoul Open Art Fair - Séoul 2013

Lineart Fair - Gand 2012

Lille Art Fair - Solo Show - Lille 2012

City Bank - Beijing - Chine 2011

Salon des Antiquaires et Galeries - Marseille 2011

Art Elysées - Solo Show - Paris 2011

YeaSung Gallery - Solo Show Mulhem - Séoul 2011

The Cross Yinna Yang Art Center - Beijing - Chine 2011

Portraits d'artistes - Musée imaginaire - Aix-en-Provence 2011

Imagine Art Center - Mulhem's Solo Exhibition - Beijing 2010

DaeGu Art Fair - DaeGu - Korea 2010

Route des Arts - Karribe Art - Solo Show - Guadeloupe 2010

Affordable Art Fair - La Cinquième Galerie - London 2009

Elder Street Gallery - "Connections" - Houston - USA 2009

 

Voir la liste complète des expositions de l'artiste Mulhem

Reportage sur l'artiste dans la revue russe Metso Vstrechi - 2017

Retour en haut
Biographie
Expositions
Vidéo Atelier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut